Règles de rédaction des notes de remerciement après les funérailles

L’étiquette de la reconnaissance est vraiment une question très personnelle et individuelle. Bien qu’il puisse être difficile de trouver l’énergie nécessaire pour écrire un mot de remerciement après les funérailles, c’est une façon importante de reconnaître l’amour et la gentillesse que vos amis et les membres de votre famille vous ont témoignés durant cette période difficile de votre vie. Il n’y a pas de date limite pour l’envoi des cartes de remerciement, mais l’idéal serait de les expédier dans les deux à trois semaines suivant les funérailles.

Qui devrait recevoir une carte de remerciement ?

Même s’il vous faut un certain temps pour vous sentir prêt à vous atteler à la tâche de rédiger des notes de remerciement, il n’est jamais trop tard pour les envoyer. Les notes n’ont pas besoin d’être longues ; elles ont simplement besoin d’exprimer votre gratitude et votre appréciation. Dans la plupart des cas, quelques mots sincères suffisent pour vous transmettre ce sentiment personnel et pour exprimer votre gratitude.

Le décès d’un être cher crée une situation mouvementée et pleine de chagrin, et vous aurez peut-être de la difficulté à savoir qui a fait quoi dans les jours et les semaines suivant le décès de l’être cher. Pour ne pas oublier qui que ce soit pendant cette période chaotique, gardez un bloc-notes et un stylo à portée de main en tout temps. Il est conseillé d’écrire les notes de remerciement à la main afin de montrer votre dévouement et votre intérêt à rendre la gentillesse.

Signez votre nom à la fin de chaque lettre

Ne comptez pas sur votre mémoire pour savoir ce que les gens ont fait pour vous. Au besoin, vous pouvez demander à un ami ou à un membre de votre famille de tenir un dossier pour vous, ce qui rend la tâche plus facile à gérer. Vous devriez aussi songer à rendre hommage à ceux qui ont été particulièrement aimables et serviables dans les jours qui ont précédé le décès de votre proche, si leur décès n’a pas été soudain.

Il peut s’agir de voisins qui ont apporté des repas ou d’infirmières en soins palliatifs qui se sont surpassés pour assurer le confort de l’être cher. Personne n’attend une lettre de trois pages de votre part pendant ce temps, mais une sorte de reconnaissance est importante et nécessaire lorsque vous vous sentez à la hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *